« Le 27 juin, dans la matinée à l’ombre des grands arbres bordant la Sèvre, réunion en déambulation avec les membres de l’ASLA et le Président Départemental de la LPO. L’inspection du site entre  Pirmil et le Pont de la Morinière est prometteur pour la conservation et la protection de la  biodiversité. On peut  penser la mise en place de nichoirs pour faire venir des espèces qui ont fui. Le fauchage des hautes herbes n’est pas encore fait; c’est tant mieux. Des oiseaux peuvent s’y nicher et les insectes croquer de-ci de-là et notamment les abeilles  s’y nourrir. L’ASLA cherche des volontaires pour constituer une petite équipe ( téléphone et mail du site) de passionnés et amoureux de la nature qui pourrait être le bras « armé » de la protection des oiseaux sur les bords de la Sèvre. Pas besoin de compétences particulières et, plus nous serons nombreux mieux notre quartier se portera. Place à la Nature en Ville pour notre  propre vie et survie ».

Christian André