Des riverains écoutés ?   Pas totalement……

Réclamé depuis  plusieurs mois, les aménagements de la rue des Bourdonnières vont enfin voir le jour d’ici quelques semaines (courant avril 2018) pour un cout total de 100 000 €. Toutes les demandes des riverains relayées par l’ASLA n’ont pas été  entièrement prises compte. Il a été redit que la pression sur l’espace public du stationnement reste très prégnante à la fois sur la rue de la Gilarderie, la rue des Bourdonnières et la Route de VERTOU.  Sur  la rue des Bourdonnières, des potelets vont être mis en place, l’ accessibilité aux personnes à mobilité réduite par un cheminement en dur va être opérée du côté de l’ EHPAD et l’ ESEAN. Par contre, le passage piéton envisagé un temps pour un accès plus aisé n’est pas prévu.

 

 

La route de Vertou à monter vers le feu de Sèvre est revu seulement jusqu’au niveau du carrefour de la Civelière. A ce carrefour, la chaussée sera surélevée pour ralentir les véhicules et le rétrécissement de la chaussée par la présence de la continuité des pistes cyclables et le passage piétons devraient également ralentir les véhicules qui prennent de la vitesse à cet endroit . Le nombre d’ emplacements existants de stationnement restera.

Globalement, la présentation par Mr Raphaël CERISIER répond globalement  à la demande des riverains. L’ ASLA regrette que la rue des Rue Roches Vertes n’ait pas été prise en compte dans cette partie du quartier ; une continuité de trottoir traversant cette rue ( en jaune sur le plan) a été pensé, ralentissant les véhicules tout en laissant la priorité aux piétons.   D’après les propos  de Mr CERISIER, elle sera revue dans un plan plus global.

Christian ANDRE

Secrétaire ASLA