Depuis Juin 2016, l’ASLA est en concertation avec la mairie de façon à organiser au mieux des zones de circulation apaisée où les véhicules circuleraient au maximum à 30km/ heure. Deux quartiers ont été choisis lors d’une rencontre entre la mairie et les habitants, celui de la Ripossière avec les écoles Sarah BERNARDT et LEDRU-ROLLIN et celui de la GILARDERIE – les BOURDONNIERES. Le traitement de la rue de la RIPOSSIERE semble satisfaire aussi bien les riverains que les usagers des écoles. Reste le quartier sensible de la GILARDERIE. C’est un travail de longue haleine, car le premier courrier remonte à  décembre 2014.
Des pétitions des riverains de la Rue Henri SAUVAGE (Vertou) et le quartier GILARDERIE ainsi que la présence de l’ASLA ont permis, enfin, la réalisation d’aménagements sur le chemin de la Fontaine (Nantes)  et la rue Henri SAUVAGE (Vertou)   en sept 2016, et la rue de la  GILARDERIE  en  janvier 2018 . La signalisation  permet, enfin, la réduction de vitesse aux alentours de la place de la Vierge et,  la  possibilité d’emprunter le sens  interdit de la rue de la GILARDERIE  par la mise en place d’une piste cyclable

Nous sommes satisfaits du travail entrepris mais, qui reste actuellement,  inachevé.       Nous remarquons aussi qu’il a  fallu quatre ans pour  mettre de la peinture au sol et faire  quelques modifications  de trottoirs.   Il y manque un reste de tracé de Piste  cyclable et   la suppression d’un tracé encore visible d’un ancien stop.

L’aménagement plus important sur le reste de la rue de la GILARDERIE débouchant sur la route de Clisson  n’a pas été traité. Sur ce point précis, les services de  la Métropole  n’ont pas été attentifs et restent sourds à la requête des riverains qui connaissent bien leur  quartier.  l’ ASLA se fait l’écho de cette demande depuis au moins deux ans. Faudra-t-il un accident grave pour qu’enfin, les services se penchent sur ce sujet ?
Christian ANDRE
Secrétaire de l’ ASLA